Les Raquettes à Neige en Corse

Bon ça va être un peu long, mais je vous prie de lire avec attention l’intégralité du passage sur l’équipement nécessaire aux sorties raquettes. La seconde partie décrit les différentes sorties proposées !

Mais commençons avec une petite vidéo !

Le Matériel

Si la randonnée estivale permet de partir « léger »,  la montagne corse enneigée demande de préparer avec attention chacune des sorties pour garantir son confort mais avant tout sa sécurité. Partir avec un équipement mal adapté peut avoir des conséquences fâcheuses. Ainsi pour chacune des sorties raquettes à neige, et parfois lors des simples randonnées du côté de Bavella, où les températures sont vites négatives, il faudra être en possession du matériel listé ci dessous.

Cependant il ne faut pas prendre peur, dans la plupart du temps nous aurons le luxe de randonner en T-shirt, sous un soleil radieux, mais parfois il faudra affronter des conditions moins clémentes qui nous plongeront au coeur de la montagne sauvage !

La première liste présente le matériel strictement nécessaire, comme ordre d’idée vous pouvez vous vêtir comme pour aller à la chasse ou au ski, dans la seconde partie je développe un peu sur l’équipement « idéal ».

Le matériel fourni :

  • les raquettes TSL SYMBIOZ ELITE le tout dernier modèle de TSL qui offre une expérience révolutionnaire grâce à une structure flexible et des renforts carbone (bon en vrai si vous n’avez jamais pratiqué les raquettes avant vous serez surement moins impressionnés, mais je vous assure que c’est génial) voici une petite vidéo qui vous explique tout CLIQUEZ ICI !
  • Les bâtons BLACK DIAMOND, légers et fiables
  • Le matériel de sécurité : Détecteur de Victime d’Avalanche nouvelle génération, Pelle à neige et Sonde : si les conditions l’exigent, pas d’affolement ; nous emprunterons systématiquement les itinéraires les plus sûrs, de plus un entrainement à l’utilisation de ces appareil est prévu dès lors que nous nous en équipons. Même si il n’y a aucun risque d’avalanche nous nous équiperons pour prendre l’habitude et nous familiariser avec ce matériel qui peut sauver des vies.

Le matériel indispensable :

  • chaussures de randonnée montantes (je dispose de quelques paires du 39 au 42 si besoin)
  • pantalon chaud
  • chaussettes chaudes
  • veste chaude
  • lunettes de soleil couvrantes ou masque de ski (voir plus bas)
  • crème solaire
  • gants chauds
  • bonnet ou une cagoule
  • eau
  • barres céréales
  • un petit sac à dos

Pour aller plus loin :

  • pantalon de ski (chaud) ou pantalon d’alpinisme type gore-tex + collant technique
  • système 3 couches pour le haut : t shirt technique + vêtement chaud manches longues + veste type gore tex , ce « système » largement reconnu permet une bonne régulation de la chaleur pour éviter d’avoir froid mais aussi de transpirer, la transpiration fait perdre beaucoup de chaleur au corps lorsque l’on arrête l’effort, les vêtements en gore-tex et équivalent sont ici pour fournir une protection face aux intempéries mais ne sont pas chauds, d’où la nécessité de vêtements techniques chauds en dessous.
  • lunettes de soleil couvrantes et masque de ski , sur la neige il faut lutter contre le soleil mais aussi contre la réverbération du manteau neigeux, les lunettes types rayban sont à proscrire pour des modèles où la monture protège les yeux également, cette protection servira aussi face au vent et aux intempéries, un masque de ski fera tout aussi bien l’affaire, moins agréable par grand beau temps mais plus adapté aux conditions difficiles
  • deux paires de gants : des petits gants et des gros gants de ski, c’est du luxe, mais cela permet de jouer sur la régulation thermique, à noter que les gants sont dans tous les cas indispensables
  • buff, accessoire multifonction et branché du montagnard, sert aussi bien de bonnet de substitution, bandeau pour couvrir les oreilles, tour de coup, et même cagoule, un avantage certain est la protection des voies respiratoires face à un air ambiant trop froid (très désagréable)
  • un thermos avec une boisson chaude (je fournis les boissons chaudes, mais c’est une bonne habitude à prendre)
  • une petite lampe frontale, la nuit tombe plus vite que l’été, en cas de retard c’est toujours un plus, d’autant que nos téléphones portables, bien qu’équipés de puissants flashs, détestent le froid et ont tendance à se décharger rapidement.
  • des vêtements secs à laisser à la voiture, une paire de chaussettes et chaussures sèches à la voiture seront toujours réconfortants après une belle journée de randonnée.

Les Sorties en Raquettes

Plateau du Cuscione , une jolie boucle autour du Castellu d’Ornucciu à la journée, 5-6h / 250m D+ / niveau Facile

Val d’Ese, à la journée ou à la demi journée pour les découvertes, 4-5h /300 D+ / niveau Très Facile et Facile

Vizzavona, à la journée itinéraire en fonction des participants 4-8h /150 à 800 D+ /niveau Facile à Très Difficile

Monte Renoso, sur deux jours, Rdv J1 à la station de Capanelle à 12h, entrainement DVA et rando l’après midi, nuit au gîte, J2 ascension du Monte Renoso 5-7h / 500 D+ / niveau Moyen

Incudine, sur deux jours, Rdv J1 à Quenza à 10h, montée aux Bergeries de Chiralbedda et entrainement DVA, nuit aux bergeries, J2 ascension de l’Incudine, retour à Quenza en début d’après midi /6-8h /800 D+ / Niveau Moyen + (le retour d’un coup à Quenza demande un peu d’endurance)

Les Tarifs

– tarifs habituels 35€ adulte, 25€ enfant, tarif famille (2 enfants, 2 adultes) 100€
– location raquettes/bâtons : 15€/jour
– location DVA/pelle/sonde : 0€/jour (fourni si besoin)

– 1/2 journée découverte 20 € (location des raquettes incluse)

– week end « sommet » 80€ (comprend l’encadrement pour 2 jours ainsi que la location du matériel, hébergement et repas en supplément)